L’histoire d’une marque.

L’entreprise Brunate a été fondée en 1926 par Vittorio Galli, administrateur et commercial qualifié, et Giovanni Volonte, excellent technicien et fabricant.

A l’origine Brunate  s’est spécialisé dans la fabrication de chaussures de qualité pour enfants afin de s’insérer au mieux dans un marché déjà disputé par quelques unités de production de masse opérationnelles dès le  début du siècle.

Après la profonde crise économique mondiale des années 29 et 30, en 1936, on construit un hangar d’environ 800 mètres carrés pour la production et un bâtiment à usage de bureaux. En 1939, après la mort du fondateur  Vittorio, Letizia Galli, dix-neuf ans, rejoint la société. Il lui revient la lourde tâche de maintenir  en activité  l’entreprise  tout au long de la seconde guerre mondiale.

 

Brunate, la storia.

 

En 1943, Giovanni Volonte  meurt prématurément. Il est remplacé au bout de quelques années par son fils Giacomo. Après la guerre, le plus vieux des frères Galli, Elia, entre dans la société et participe à sa réorganisation. Brunate continue à produire pour les enfants. En 1949, un incendie détruit l’ensemble du département de la production et de l’entrepôt. Rapidement la reconstruction est terminée.

Vers la fin des années 50, avec l’arrivée des deux derniers héritiers Galli, la direction est au complet. Entre 1955 et 1960, l’unité de production de Lomazzo est  agrandie, et une nouvelle usine est construite à Tradate (environ 15 km).On compte alors 200 employés.

Une bonne intuition du produit (les chaussures orthopédiques) et la connaissance fine du marché font atteindre à Brunate son plus haut niveau aussi bien qualitativement qu’en terme de quantité de productions en Italie (et marginalement, en Europe). Entre 1965 et 1975, l’entreprise est au maximum de sa production et connaît un grand succès sur le marché. Dans les années 80, les pressions des syndicats, les turbulences économiques  et les problèmes financiers et sociaux augmentent, ce qui entraine  la délocalisation, quand ce n’est pas la fermeture, de nombreuses entreprises dans le Nord -Ouest de l’Italie. Les entreprises qui produisent des chaussures pour enfants souffrent plus particulièrement. Les provinces où la crise se fait sentir plus intensément sont Turin, Alessandria, Pavie, Varese, Côme, Milan.

Parallèlement, des unités de fabrication avec des coûts de production rationalisés naissent et s’organisent dans les zones où le cout de la main-d’œuvre est beaucoup plus faible, et où également les avantages arrivent sous forme de financements publics.

La Riviera del Brenta, Venise , les Marches, la Toscane, les Pouilles, et  Naples, deviennent les nouvelles régions de production de chaussures.

Brunate tient à conserver son patrimoine culturel et familial dans la chaussure, acquis au cours des cinquante dernières années d’activité qui a impliqué deux générations de gestionnaires, techniciens et ouvriers.  Forcé d’admettre la non-durabilité de la production de chaussures pour enfants et compte tenu des conditions du marché, l’entreprise a été restructurée au milieu des années 80 et s’est réorganisée pour  produire des chaussures pour hommes et femmes.

Dans la foulée de sa tradition, le produit est de haute qualité. Ses marchés sont l’Europe, (Brunate est leader sur le marché allemand), l’Amérique du Nord, l’Australie et le Japon.


Modèles best-sellers